Meilleures ventes


Médaille de Protection

Les médailles ne sont pas bénit

 

L’Église ne veut pas qu’une bénédiction soit vendue. Elle s’oppose à la simonie, c’est-à-dire au trafic de biens spirituels, tout comme au commerce d’objets sacrés ou de charges ecclésiastiques.

La simonie, lisons-nous dans le Catéchisme de l’Église catholique, "se définit comme l’achat ou la vente des réalités spirituelles... Il est impossible de s’approprier les biens spirituels et de se comporter à leur égard comme un possesseur ou un maître, puisqu’ils ont leur source en Dieu. On ne peut que les recevoir gratuitement de lui" (2121).

La simonie pèche contre le premier commandement, car elle est un acte d’irreligion.

L’Église se montre sévère au sujet de la simonie et annule les transactions simoniaques, comme nous le lisons dans le Droit Canon (Can. 149, 188, 1380).

Les objets peuvent être bénits, mais après leur achat.

Affichage


En savoir plus
OK